Foncier forestier

Financements

Les actions traitant du foncier forestier sont réalisées dans le cadre du programme AMI-Dynamic Bois "ACCROIMOB" menées auprès des collectivités locales par l'Union régionale des Communes forestières de Lorraine.

L'accompagnement dans vos projets :

Le foncier forestier est un véritable atout pour les communes forestières. Cependant son morcellement a des conséquences sur la récolte des bois et la mise en valeur des espaces forestiers. Le réseau lorrain des Communes forestières accompagne les communes qui souhaites réaliser des actions en faveur du foncier forestier, avec différents outils :

- diffusion de documentations ;
- organisation de réunions d'information ;
- accompagnement pour la procédure des biens vacants et sans maitre ;
- appui pour la rédaction d'acte administratif (ex : fourniture de modèle pré-rempli).

Notre réseau des Communes forestières vous accompagne de manière personnalisée dans vos projets ayant attrait au foncier forestier.

Votre contact : lorraine@communesforestieres.org

Les outils à disposition des élus

Les communes sont dotées d'outils et de dispositifs législatifs leur permettant d'être acteur de la restructuration foncière et mettre en valeur leur territoire.

Vous retrouvez ci-dessous, les informations essentielles concernant les différents dispositifs dont les collectivités peuvent faire usage.

* La réalisation d'acquisitions foncières :

L'acquisition foncière par une collectivité lui permet de maîtriser l'usage qui en sera fait. Le collectivité peut également prévoir d'acquérir du foncier pour le stocker  en vue d'aménagements ou d'opérations ultérieures.

La loi de modernisation de l'agriculture et de la forêt de 2014 a introduit :

  • Le droit de préférence de la collectivité s'appliquant en cas de vente d'une propriété boisée.                                                                                                       Art.L 331-24 du Code forestier
  • Le droit de préemption des collectivités s'appliquant en cas de vente d'une parcelle boisée.                                                                                                         Art. L 331-22 du Code forestier

Ces deux outils doivent être utilisés avec pragmatisme par les collectivités. Vous trouverez ci dessous les avantages et les inconvénients à l'usage de ces différents dispositifs et vous accompagner dans l'application de tel ou tel dispositif.

* Les procédures en faveurs du foncier forestier

Les collectivités peuvent engager des procédures en faveur du foncier en zone forestière, et plus généralement sur l'ensemble du territoire communal.

Elle peuvent notamment réaliser :

  • La procédure d'intégration des biens vacants et sans maître qui permet à la fois de répondre à des motifs d'ordre public et d'intérêt général des gestion des immeubles de la collectivité.                                                                                                              Art. L1123-1 du Code général de la propriété des personnes publiques
  • La procédure d'Aménagement Foncier Agricole et Forestier dont la compétence est détenue par le Conseil départemental mais la commune restent impliqué dans la réorganisation de son foncier via la Commission Communale d'Aménagement Foncier (CCAF).                                                                                                                                                                     Art. L121-1 et suivant du Code rural

* Les instances communales en lien avec le foncier

  • La Commission Communale des Impôts Directs (CCID) est un organe communal ayant attrait au calcul de la base fiscale des impôts locaux dont le foncier est un élément indisociable. Son rôle est essentiel pour valoriser le foncier du territoire communal.                                                                                                                                                                                                         Art.1650 du Code général des impots

* L'acte administratif :

La restructuration du foncier forestier nécessite, principalement, l'acquisition ou la vente de parcelles forestières de petites surfaces. Or pour cela le recours à un acte notarié est, généralement, perçu comme un frein à la transaction.

Or les collectivités ont la capacité de rédiger des actes administratifs qui ont la même valeur juridique d'un acte notarié et permet ainsi de réduire le coût économique de la transaction.

La rédaction de l'acte administratif doit respecter un formalisme particulier afin d'être enregistré auprès des Services de la Publicité Foncière.

Vous retrouverez ci-dessous la méthodologie de rédaction de l'acte administratif.

En Moselle, la rédaction de l'acte administratif varie en application du droit local.

Vous retrouvez ci-dessous, la méthodologie de l'acte administratif en application du droit local.

© URCOFOR 2014 - Réalisation Ealys